GRAND PRIX pour l’Aigle et pour le Singe?



photographie, withgalen, lien flickr

La campagne Aigle «Pour la réintroduction de l’homme dans la nature» cité dans le billet daté du 8 avril, a reçu lundi 14 avril le 23e Grand Prix de la publicité presse magazine, et le lendemain un premier prix, catégorie affichage, au Club des Directeurs Artistiques, 2008.
Les singes et les enfants apprécieront.

dessin de Laurent Okroglic, diplomé avec les félicitations du jury en 2001. ENSBA (Ecole Nationale Supérieur des Beaux-Arts)

dessin (détail, « Veg Man », 2005) et sculpture (« Fuck’d », 2004) de Tony Matelli.

crédit flickr, we make money not art

Ces deux artistes étaient représentés au salon du dessin contemporain.

La photographie qui ouvre ce billet est de Daniëlle van Ark. Elle est extraite d’une série, « The Mounted Life », sur les réserves d’animaux naturalisés de divers Muséum d’histoire Naturelle, et présentée dans le dernier numéro de la revue Foam, .

Daniëlle van Ark est né en 1974, elle a étudiée à  l’Académie Royale des Arts de la Haye et a passée la plus grande partie de ces dernières années à  New York. Son travail, d’une très grande exigence formelle, procède d’un regard et d’une réflexion sociologique sur les comportements et la condition humaine. Ce qui, dans cette série, l’a amenée à  s’intéresser à  la « condition animale ». Son idée de photographier ces animaux dans leur réserve lui est venue suite à  deux séries qu’elle a consacrée au monde des galeries et des foires d’art contemporain, « For Art’s Sake » et « What’s the Big Deal Anyway ». En effet, le monde de l’art, espèce protégée mais pas menacée, constitue pris dans son folklore un beau sujet d’étude d’ éthologie contemporaine.


Leave a Reply