ORIGAMI FROID

Depuis son affichage, la campagne d’affichage de Orange pour la promotion de ses nouveaux forfaits de téléphones mobiles me laissait un arrière goût.

Le traitement de l’origami me semblait hors sujet et les étoiles, fusées, avions et coupes sportive plus proches du pictogramme que du pliage. (De fait visuellement la campagne se voit de loin.)

J’y retrouvais l’esthétique du requin de Xavier Veilhan exposé récemment à  la galerie E.Perrotin. L’objet, aux multiples facettes en acier lisse comme un miroir, faisait figure de monstre froid.


C’est l’accroche publicitaire que j’ai pu lire sur une affiche générique 4X3 qui a finit par m’éclairer sur le contre sens: « les forfaits qui se plient à  vos envies. »

Cette affirmation s’oppose radicalement à  l’esprit de l’origami. L’objet d’apparence modeste cache sa virtuosité pour mieux se partager. De fait l’origami est l’objet du don par excellence et non pas de la volonté de puissance.

simplicité ?
rien de simple (au contraire d’une complexité extrême mais cachée)

efficacité?
rien d’efficace (l’objet sans usage n’a d’autre utilisation que d’être abandonné là  ou donné)

exception?
aucune exception (l’objet peut-être reproduit autant de fois au bon vouloir de son auteur)

sensation?
rien de sensationnel (l’objet est modeste de par sa nature de papier)


Merci à  Catherine et à  Simon.

Alors si l’origami est bien l’illustration d’une volonté de créer un lien (comme le téléphone mobile!) il est aussi lié à  un désir de conciliation. Pour s’en convaincre, je vous conseil de vous rendre sur le site de Etienne Cliquet:

D’un point de vue formel, la pratique du pliage oblige à  concilier les parties avec le tout. (…) En origami, chaque espace de papier est dépendant du reste de la surface ce qui implique un certain sens de l’économie qui symbolise pour moi un équilibre. C’est comme dans la vie, on ne peut pas séparer le travail, l’amour, le sexe, et le reste. L’origami m’apparait donc depuis un moment comme un processus de (ré)conciliation (…)

http://www.ordigami.net/node/50

ou encore:

Bluetooth est une spécification de l’industrie des télécommunications. Elle utilise une technologie radio courte distance destinée à  simplifier les connexions entre les appareils électroniques. Elle a été conçue dans le but de remplacer les câbles entre les ordinateurs et les imprimantes, les scanners, les claviers, les souris, les téléphones portables, les PDA, les autoradios et les appareils photo numériques. Son nom est directement inspiré du roi danois Harald Ier surnommé Harald Blà¥tand (« à  la dent bleue »), connu pour avoir réussi à  unifier les États du Danemark, de Norvège et de Suède. Le logo de Bluetooth, est d’ailleurs inspiré des initiales en alphabet runique de Harald Blà¥tand. (Wikipedia)

http://www.ordigami.net/dent-bleue

Cette publicité, reflet de son époque, a tordu dans son intérêt une belle idée en un produit d’influence au risque de dénaturer le sens de ce qu’elle recycle.

Leave a Reply