Archive for novembre, 2012

INEVITABLE…

Vendredi, novembre 9th, 2012




Image: Publicité « Inévitable » parfum Chanel n°5 / Brad Pitt & Angelina Jolie vu comme des américains moyens, photomontage Danny Evans.


« The world turns and we turn with it? »

Les parodies n’en finissent plus de caricaturer la campagne pour le parfum Chanel n°5 avec l’acteur Brad Pitt délivrant des vérités stratosphériques (comme semble le suggérer le packshot final du flacon flottant dans un couché de soleil intergalactique). Les commentaires sur youtube font apparaitre tout l’humour et l’ironie qui contribuent à travers ces parodies à détruire une image… chèrement réalisée (on imagine).

Celle du Saturday Night live, est la plus juste au fond. On y découvre Taran Killam qui se moque de la publicité: « Les ambitions disparaissent et les rêves demeurent. Et puis les rêves se réveillent et sourient à la réalité… Je suis désolé, il n’y a vraiment pas de scénario ? Parce que je parle tout seul depuis presque deux heures d’affilée et je commence à avoir l’air d’un dingue. Vous voulez que je semble encore moins cohérent ? Vraiment ? Ok, je peux commencer à inventer des mots. Vous aimez ça ? Très bien » dit-il. Il continue un moment avant de finir par: « Désolé, est-ce que c’est moi ou bien est-ce que je ressemble à un « super homeless » ? C’est ce que vous voulez ? Ok, alors. Rock n Roll ! ».

De fait, entre la « star » et le « super homeless », la frontière de notre humanité peut vite devenir mouvante… C’est ce que nous disent explicitement les photomontages de Danny Evans. Ce monsieur n’a pas de site et ne semble pas un photographe professionnel. Il a simplement une page facebook au nom de Planet Hiltron (qui totalise tout de même à ce jour 24 823 j’aime). On peut donc légitimement imaginer un amateur, bidouilleur sur photoshop qui s’est trouvé comme hobby de faire des stars des « Celebrity Make-unders » comme il les re-qualifie. Soit un jeu de mots en anglais avec « make over » (transformer et au-dessus) devenu « make under » (transformer et au dessous).
Dans les deux cas, parodie ou détournement, il s’agit bien avec la puissance d’Internet, d’un nouveau pouvoir du « grand public » sur les images des « grands de ce monde ». Une nouvelle culture vient concurrencer le bon goût et la légitimé de la culture officielle et cette culture avance très décomplexée…

Comble de l’ironie, dans l’affiche publicitaire figure le seul mot « Inévitable », vraiment?